Génériques et Généreux
Slide 2
Magasins
Economique
Slide 4
Magasins
Disponibilité
Efficacité
Slide 6
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Génériques et Généreux
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Slide 2
Agences
Slide 2
Agences
lundi 10 décembre 2018

Siège Social ZAD

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 37 37 50 à 54
Fax : 50 37 37 57
E-mail : cameg@cameg.bf

Agence Commerciale de Ouagadougou I

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 31 85 25/50 33 34 19 ou 21
Fax : 50 33 52 57
E-mail : aco1@cameg.com

Agence Commerciale de Ouagadougou II

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 33 19 21/50 46 30 24
Fax : 50 33 52 57
E-mail : aco2@cameg.com

Agence Commerciale de Bobo Dioulasso

01 BP 377 – Bobo Dioulasso 01
Tel : 20 98 45 40/20 98 44 04
Fax : 20 98 46 95
E-mail : acb@cameg.com

Agence Commerciale de Fada N’Gourma

01 BP 172 Fada N’gourma 01
Tel : 40 77 06 16
Fax : 40 77 06 17
E-mail : acf@cameg.com

Agence Commerciale de Ouahigouya

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 40 55 31 64 à 67
Fax : 40 55 31 68
E-mail : acohg@cameg.com

Agence Commerciale de Gaoua

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel : 20 90 06 76/77
Fax : 20 90 06 78
E-mail : acg@cameg.com

Agence Commerciale de Tenkodogo

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel :40 71 06 56/61/78
Fax :40 71 06 79
E-mail : act@cameg.bf

Agence Commerciale de Dédougou

Agence Commreciale de Dori

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel : 77 98 62 62
E-mail : acdo@cameg.bf

Accueil > Actualités >ATELIER CAMEG-PARTENAIRES/DISCOURS DU MINISTRE DE LA SANTE:Je voudrais ici (...)

ATELIER CAMEG-PARTENAIRES/DISCOURS DU MINISTRE DE LA SANTE:Je voudrais ici féliciter la CAMEG pour avoir eu l’initiative de regrouper les acteurs du médicament de notre pays
publié le jeudi 20 mars 2014

Je me réjouis de prendre la parole à la faveur de cet atelier de concertation entre la CAMEG et ses partenaires. Je suis d’autant plus heureux que l’activité qui s’ouvre ce matin, permettra aux deux parties de mieux ausculter leurs problématiques communes avec pour finalité d’offrir un meilleur service aux populations.

En outre, les différents points à l’ordre du jour de cet atelier sont d’une importance capitale. Hormis les échanges sur une meilleure collaboration entre la CAMEG et les acteurs des districts sanitaires et les hôpitaux, vous vous pencherez sur plusieurs autres thèmes : Il s’agit entre autres du protocole de prise en charge du paludisme et de la problématique des médicaments contrefaits.

Je voudrais ici féliciter la CAMEG pour avoir eu l’initiative de regrouper les acteurs du médicament de notre pays en vue d’échanger sur les possibles goulets d’étranglements d’un secteur absolument vital pour notre système de santé.

Chers participants
Mesdames et Messieurs

Je voudrais rappeler que notre pays dispose d’une politique pharmaceutique à travers laquelle le gouvernement s’est engagé entre autres à :

1-garantir la disponibilité des médicaments essentiels génériques (MEG) dans les structures de distribution et de dispensation du secteur public,
2- développer et réglementer le circuit de distribution des médicaments,
4- renforcer le système d’assurance de la qualité des médicaments y compris les médicaments traditionnels améliorés,
5- offrir les médicaments à moindre coût,
6- promouvoir l’usage rationnel des médicaments,
7-améliorer la gestion du secteur pharmaceutique,
8-développer les ressources humaines du secteur,
9- promouvoir la recherche dans le secteur pharmaceutique.

La CAMEG, outil de notre politique sanitaire, par ses objectifs, contribue à la concrétisation du volet médicament de ces engagements. Le succès de cette contribution passe nécessairement par une synergie d’action entre la CAMEG et l’ensemble des acteurs de la chaine de distribution des médicaments au Burkina Faso.

C’est pourquoi la présente rencontre apparait pour nous comme une des meilleures tribunes de mutualisation des réponses appropriées aux difficultés qui pourraient exister entre la CAMEG, les districts sanitaires et les hôpitaux.

Le défi de l’accès au bon médicament pour tous doit demeurer en ligne de mire de notre combat. Et pour y parvenir, chaque maillon de la chaine doit jouer totalement sa partition.

Il s’agit pour la CAMEG, d’assurer l’approvisionnement des districts sanitaires et les hôpitaux en médicaments essentiels génériques, qui à leur tour devraient faciliter le recouvrement des créances, afin d’assurer la survie de la chaîne.

J’interpelle donc les acteurs que vous êtes à travailler davantage pour une plus grande disponibilité et accessibilité des MEG.

Je voudrais faire constater que la promotion des MEG dans nos formations sanitaires est un des meilleurs moyens de lutter contre la consommation et la vente des médicaments prohibés.

Le thème sur les médicaments contrefaits, vient donc à point nommé, au regard de la dextérité avec laquelle la contrefaçon parvient à produire des intrants formellement identiques aux médicaments conventionnels.

Je voudrais par ailleurs rappeler que la problématique des médicaments contrefaits ou prohibés a toujours été au centre des préoccupations des plus hautes autorités de notre pays.

De l’appel de Cotonou sur les faux médicaments lancé le 12 octobre 2009, en passant par la création des mécanismes de contrôle et de répressions des activités de trafic et de vente des faux médicaments, il est apparu au Burkina Faso, une ferme volonté de réduire au maximum les méfaits des médicaments prohibés.

La table ronde sur les faux médicaments, tenue du 27 au 29 septembre 2011 à Ouagadougou confirme l’engagement de notre pays à trouver la meilleure formule pour barrer le chemin aux médicaments de la « mort » au profit des vrais médicaments efficaces.

Chers participants
Mesdames et Messieurs

Pour terminer, je voudrais vous rassurer de ma pleine disponibilité à accompagner toutes les initiatives de création de cadre d’échanges entre les différents partenaires de la santé, l’essentiel étant pour nous, de trouver et de promouvoir la meilleure formule de prise en charge de la santé des populations.

Je souhaite plein succès à vos travaux.

Sur ce, je déclare ouvert l’atelier de concertation entre la CAMEG et ses partenaires.

Merci de votre aimable attention



Version imprimable de cet article Version imprimable |
CAMEG Infos

Les médicaments génériques  : efficaces et économiques.

CAMEG, nous contribuons à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso.

CAMEG : Le médicament générique pour tous les Burkinabè

Mission de la CAMEG
La CAMEG est une centrale d’achat, de stockage et de distribution de produits pharmaceutiques et d’équipements de santé pour les structures publiques et privées intervenant au Burkina Faso et à vocation de service public.

Vision
D’ici 2020 , la CAMEG est une entreprise pérenne, d’utilité publique et leader des médicaments essentiels et de consommables médicaux au Burina Faso

Valeurs

  1. Sens de la responsabilité
  2. Efficience
  3. Innovation
  4. Solidarité

LES PARTENAIRES SPONSORS DU 25e ANNIVERSAIRE DE LA CAMEG
CSEP
S.F.E.H
BAILLY CREAT
ECHITAB PLUS ICP
IDA FOUNDATION
BURKINA AGRICOLE (VITAZOM)
MISSION PHARMA
STS
BSN
MYLAN
GPS
MACLEODS
SIRMAXO
TROIKAA
MEDIS SENEGAL
GATT
TRANSICO
MULTI G
AFRICURE PHARMA
MSE
MEDICALE PHARMACEUTIQUE
RENA EXPORTS
HUMANWELL
UNIVERS BIO MEDICAL

La nouvelle Directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré a été installée dans ses fonctions, le lundi 04 juin 2018.

« Je mesure l’enjeu, mais ce défi ne m’effraie outre mesure, car je saurai compter sur chacun de mes collaborateurs et sur chaque composante de notre belle association », dixit Dr Anne Maryse K’haboré, DG de la CAMEG.

La CAMEG, principale distributrice de MEG au Burkina Faso, tourne la page de sa crise, en recevant Dr Anne Maryse K’haboré, première femme à la tête de la Centrale, depuis sa création en 1992.

La 19e édition du forum pharmaceutique international s’est ouverte à Ouagadougou, le jeudi 21 juin 2018. La CAMEG prend part à cet important rendez-vous des professionnels du médicament.


PHARMACIES DE GARDE
Plus de détails...

NOS PARTENAIRES
Ministère de la santé


OMS


ACAME



météo Ouagadougou
Copiright © CAMEG - 2011 - Tous droits réservés