Génériques et Généreux
Slide 2
Magasins
Economique
Slide 4
Magasins
Disponibilité
Efficacité
Slide 6
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Génériques et Généreux
Génériques et Généreux
Slide 2
Agences
Slide 2
Agences
Slide 2
Agences
samedi 25 mai 2019

Siège Social ZAD

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 37 37 50 à 54
Fax : 50 37 37 57
E-mail : cameg@cameg.bf

Agence Commerciale de Ouagadougou I

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 31 85 25/50 33 34 19 ou 21
Fax : 50 33 52 57
E-mail : aco1@cameg.com

Agence Commerciale de Ouagadougou II

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 50 33 19 21/50 46 30 24
Fax : 50 33 52 57
E-mail : aco2@cameg.com

Agence Commerciale de Bobo Dioulasso

01 BP 377 – Bobo Dioulasso 01
Tel : 20 98 45 40/20 98 44 04
Fax : 20 98 46 95
E-mail : acb@cameg.com

Agence Commerciale de Fada N’Gourma

01 BP 172 Fada N’gourma 01
Tel : 40 77 06 16
Fax : 40 77 06 17
E-mail : acf@cameg.com

Agence Commerciale de Ouahigouya

01 BP 4877 – Ouagadougou 01
Tel : 40 55 31 64 à 67
Fax : 40 55 31 68
E-mail : acohg@cameg.com

Agence Commerciale de Gaoua

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel : 20 90 06 76/77
Fax : 20 90 06 78
E-mail : acg@cameg.com

Agence Commerciale de Tenkodogo

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel :40 71 06 56/61/78
Fax :40 71 06 79
E-mail : act@cameg.bf

Agence Commerciale de Dédougou

Agence Commreciale de Dori

01 BP 4877 - Ouagadougou 01
Tel : 77 98 62 62
E-mail : acdo@cameg.bf

Accueil > Actualités >PARTENARIAT CAMEG-HÔPITAUX : APLANIR LES PREOCCUPATIONS PAR LE (...)

PARTENARIAT CAMEG-HÔPITAUX : APLANIR LES PREOCCUPATIONS PAR LE DIALOGUE
publié le jeudi 28 mars 2019

Du 22 au 23 mars 2019 s’est tenu un atelier de concertation entre la CAMEG et ses partenaires des hôpitaux du Burkina Faso sur le site de la Centrale à Tengandogo. Placée sous le thème « partenariat CAMEG-hôpitaux, état des lieux et perspectives », cette rencontre, selon la Directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré, se voulait être un cadre d’échanges francs, interactifs et constructifs, permettant de faire un point assez exhaustif des préoccupations communes.
Une centaine de participants, composés essentiellement des responsables des hôpitaux et des structures centrales du ministère de la Santé ont pris part à la rencontre. L’occasion était donc belle pour poser les grandes questions qui préoccupent toutes les parties prenantes, notamment les créances de la CAMEG, la pharmacie hospitalière et certains besoins spécifiques des hôpitaux en médicaments. La Directrice générale de la CAMEG a ainsi donné le ton en lançant un appel aux formations hospitalières en vue d’un allègement du poids de la dette car poursuit-elle : « la santé n’a pas de prix mais elle a un coût ». En effet, les niveaux de créances actuelles de la CAMEG qui sont de 17 milliards de francs CFA, « l’expose à de fortes tensions de trésorerie, mettant en danger sa capacité à régler ses dettes fournisseurs et donc également à mettre à la disposition des populations les MEG », a affirmé la première responsable de la Nationale des médicaments.
Le représentant du secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Brice Zoungrana, par ailleurs président de la cérémonie d’ouverture, s’est dit heureux de la tenue de cet atelier qui permet aux deux parties de mieux ausculter leurs problématiques communes en vue d’une meilleure collaboration. Pour sa part, le Président du conseil d’administration de la CAMEG, Dr Samba Diallo a souligné la nécessité de prendre en compte les besoins effectifs et particuliers des hôpitaux et des créances de la CAMEG qui sont un goulot d’étranglement dans l’approvisionnement en produits de santé. Il s’est dit rassuré que l’atelier soit un tremplin pour identifier les vraies causes des créances et plus globalement, les causes des problèmes rencontrés dans la gestion de la chaine d’approvisionnement en produits de santé.
C’est donc dire combien grandes étaient les attentes de cet atelier, premier du genre entre la CAMEG et ses partenaires hospitaliers.
Plusieurs communications étaient à l’ordre du jour. La nouvelle dynamique de la CAMEG, les besoins spécifiques des hôpitaux, les créances de la CAMEG et la pharmacie hospitalière ont fait l’objet de présentation suivie d’échanges. Tous les intervenants sont unanimes. Il est essentiel et même vital, de développer un système pratique permettant le recouvrement continu et rapide des créances de la CAMEG pour lui permettre de remplir convenablement sa mission. « Assurer donc le bon paiement, c’est assurer la disponibilité des médicaments ».
L’atelier a pris fin avec des recommandations concrètes sous la présidence du Secrétaire général du ministère de la Santé Dr Robert Karama venu conduire la fin des travaux le dernier jour de la rencontre. Au nombre des recommandations concrètes en vue d’une meilleure collaboration entre les deux parties, l’on peut citer :
-  Renforcer la communication avec les hôpitaux ;
-  Fixer le délai de paiement à un mois après la réception des factures et ordres de commandes enregistrés ;
-  Transmettre l’expression des besoins à la CAMEG au plus tard le 31 décembre de l’année n-1 ;
-  Elaborer un plan d’apurement des dettes antérieures à 2019 ;
-  Régler les factures CAMEG dans les délais ;
-  Mettre en place un système de collecte des données de consommation des hôpitaux ;
-  Collecter les besoins spécifiques des hôpitaux.
Au sortir de cette rencontre, Dr Dar Francis Albert Somé Directeur général (DG) du Centre hospitalier régional (CHR) de Gaoua s’est dit satisfait d’une telle rencontre qui a permis à tous les acteurs concernés de se comprendre pour mieux travailler ensemble et éviter à l’avenir, des goulots d’étranglement, notamment au niveau des créances de la CAMEG. C’est aussi l’avis du DG du CHR de Ouahigouya M. Bassidou Sarré qui a salué cette initiative qui selon lui, permet à chaque acteur de savoir exactement sur quel levier actionner pour lever toutes les difficultés y compris celles liées aux créances. Le SG du Ministère de la Santé a affirmé que « cet atelier contribue à aplanir les difficultés rencontrées entre les hôpitaux et la CAMEG et permet aux deux acteurs de parler le même langage ». Il a annoncé que le ministère de la Santé se penche sur un plan d’apurement de la créance de la CAMEG et souhaité voir se multiplier les cadres d’échanges. D’ores et déjà, la Directrice générale de la CAMEG Dr Anne Maryse K’haboré a pris l’engagement d’institutionnaliser l’atelier de concertation, pour faire des bilans périodiques du partenariat entre la Centrale et les hôpitaux, afin de le hisser à des niveaux de performances toujours plus élevés



Version imprimable de cet article Version imprimable |
CAMEG Infos

Les médicaments génériques  : efficaces et économiques.

CAMEG, nous contribuons à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso.

CAMEG : Le médicament générique pour tous les Burkinabè

Mission de la CAMEG
La CAMEG est une centrale d’achat, de stockage et de distribution de produits pharmaceutiques et d’équipements de santé pour les structures publiques et privées intervenant au Burkina Faso et à vocation de service public.

Vision
D’ici 2020 , la CAMEG est une entreprise pérenne, d’utilité publique et leader des médicaments essentiels et de consommables médicaux au Burina Faso

Valeurs

  1. Sens de la responsabilité
  2. Efficience
  3. Innovation
  4. Solidarité

LES PARTENAIRES SPONSORS DU 25e ANNIVERSAIRE DE LA CAMEG
CSEP
S.F.E.H
BAILLY CREAT
ECHITAB PLUS ICP
IDA FOUNDATION
BURKINA AGRICOLE (VITAZOM)
MISSION PHARMA
STS
BSN
MYLAN
GPS
MACLEODS
SIRMAXO
TROIKAA
MEDIS SENEGAL
GATT
TRANSICO
MULTI G
AFRICURE PHARMA
MSE
MEDICALE PHARMACEUTIQUE
RENA EXPORTS
HUMANWELL
UNIVERS BIO MEDICAL

La nouvelle Directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré a été installée dans ses fonctions, le lundi 04 juin 2018.

« Je mesure l’enjeu, mais ce défi ne m’effraie outre mesure, car je saurai compter sur chacun de mes collaborateurs et sur chaque composante de notre belle association », dixit Dr Anne Maryse K’haboré, DG de la CAMEG.

La CAMEG, principale distributrice de MEG au Burkina Faso, tourne la page de sa crise, en recevant Dr Anne Maryse K’haboré, première femme à la tête de la Centrale, depuis sa création en 1992.

La 19e édition du forum pharmaceutique international s’est ouverte à Ouagadougou, le jeudi 21 juin 2018. La CAMEG prend part à cet important rendez-vous des professionnels du médicament.


PHARMACIES DE GARDE
Plus de détails...

NOS PARTENAIRES
Ministère de la santé


OMS


ACAME



météo Ouagadougou
Copiright © CAMEG - 2011 - Tous droits réservés