(226) 25 37 37 50 - 51

A la Une

Santé des populations : La CAMEG, la princesse Sarah Zeid de Jordanie et le PAM à la recherche de meilleures pratiques

La princesse Sarah Zeid très satisfaite de la communication de Dr Anne Maryse Khaboré DG de la CAMEG
Une délégation de la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG), conduite par la Directrice générale Dr Anne Maryse K’haboré a été reçue ce jeudi 18 juillet 2019 à l’hôtel Laïco Ouaga 2000, par son altesse royale Sarah Zeid de Jordanie. Présente au Burkina Faso, dans le cadre d’une visite de travail pour encourager les autorités du pays au vu de l’amélioration des indicateurs en matière de nutrition de la mère et l’enfant, la princesses Sarah Zeid par ailleurs conseillère spéciale du Programme alimentaire mondial (PAM) pour la santé de la mère et de l’enfant, et la nutrition, était accompagnée du Directeur régional du PAM M. Peter Jovi et de la Directrice pays de la même institution Mme Aurore Rusiga.
La princesse s’est prêtée attentivement à la communication faite par Dr K’haboré entourée à l’occasion de Dr Joachain Koudougou, chef de Département Management qualité, sécurité et environnement, de Dr Thierry Tompoudi Directeur
des achats pharmaceutiques et de Mikaïllou Kéré de la Communication. DG CAMEG a présenté les expériences de la Centrale et de l’Association africaine des centrales d’achats des médicaments essentiels (ACAME) dont elle est la Secrétaire permanente.

La princesse et sa délégation ont affirmé être venues au contact de pratiques et d’expériences réussies en vue d’en faciliter l’implémentation dans d’autres pays de la sous-région ouest africaine.

Plus d’une heure durant, les échanges ont permis aux deux parties de faire le tour des questions importantes touchant le centre d’intérêt de la CAMEG, de l’ACAME et du PAM. Elles ont exploré comment travailler ensemble dans le cadre de projets communs d’envergure sous régionale, en vue de partager les meilleures pratiques des uns avec les autres et contribuer à améliorer la santé des populations, notamment les femmes et les enfants.

Dans une démarche de plaidoyer, la Directrice générale de la CAMEG a « vendu » les projets de la CAMEG et de l’ACAME, notamment le Centre d’expertises de l’ACAME qui a retenu l’attention de la princesse et sa délégation. Le Programme alimentaire mondial dispose d’un centre de formation, le Centre d’excellence régional contre la faim et la malnutrition en Afrique (Cerfam) basé à Abidjan, intervenant dans quatre axes : l’assistance technique, la recherche, le partenariat et le plaidoyer. Ce centre pourra soutenir le projet de l’ACAME par la formulation et la dispensation de modules de formation sur les différents métiers de l’activité des Centrales d’achats. Les échanges ont également porté sur les frais de gestion des intrants de santé par la CAMEG, la sécurisation des produits jusqu’aux utilisateurs finaux, les achats groupés des intrants de santé, les vaccins contre les cancers du col de l’utérus et du sein évoqués lors de la rencontre entre la princesse et la première dame du Burkina Faso Mme Sika Kaboré… Les responsables du PAM ont affirmé qu’ils s’intéresseront particulièrement au coût de gestion des intrants qui pèse sur la CAMEG dans le cadre de l’exécution des programmes de santé. La délégation de la princesse a conseillé sur les outils de traçabilité des produits, les plates formes en ligne pouvant accompagner de belles initiatives de la CAMEG et de l’ACAME…

La princesse Sarah Zeid de Jordanie travaille avec le PAM, aux fins de sensibiliser l’opinion publique sur les besoins spécifiques, les vulnérabilités des femmes, des filles, des enfants et des nouveau-nés dans les contextes de crises humanitaires.

Au terme de la rencontre, elle a félicité la directrice générale de la CAMEG et son équipe pour son leadership, la qualité de la présentation et des projets de portée sous régionale promus au sein de l’ACAME et de la CAMEG.

La DG de la CAMEG a traduit à la princesse et sa délégation les ambitions de la CAMEG et de l'ACAME