(226) 25 37 37 50 - 51

A la Une

La CAMEG, une fierté nationale reconnue !

Ce vendredi 30 juillet 2021 restera gravé dans l’histoire du Burkina Faso et aussi dans celle de la nationale des Médicaments Essentiels Génériques. Officiellement admise à la certification 9001 : 2015 depuis le 28 mai 2021, c’est ce jour qu’elle a choisi pour célébrer ce label de qualité international.

Sous le haut patronage de SEM M. le Premier Ministre et la présidence de M. le Ministre de la santé, le certificat de la CAMEG a été officiellement présenté ; Membres du gouvernement, partenaires techniques et financiers, anciens Directeurs généraux, presse, personnel, personne ne voulait se compter cette occasion. Souhaitant la bienvenue à tous les convives, Dr Anne Maryse K’HABORE, Directrice Générale de la CAMEG a ouvert la série d’allocutions en exprimant sa reconnaissance aux autorités et en saluant l’engagement de tous les acteurs passés et présents qui ont par leurs décisions et actions permis d’aboutir à ce résultat.

Le Ministre de la santé a pour sa part reconnu le mérite de SEM M. le Premier Ministre pour avoir cru, soutenu et accompagné la CAMEG pour qu’elle puisse grandir. 30 ans après, l’histoire lui donne raison. D’une épidémie de méningite en 1992 à sa création, 30 ans après, le monde entier vit actuellement encore une épidémie de la maladie à corona virus. Il a continué en précisant que la CAMEG selon lui est un outil privilégié de la mise en œuvre de la politique de santé au Burkina Faso. Il finira son propos en invitant les autres acteurs de la santé à s’inspirer de l’exemple de la CAMEG tout en promettant de promouvoir cette certification là où il le faudra.
Clôturant les allocutions, SEM le Premier Ministre a salué la vision du Président de Faso à travers les programmes de santé, l’accompagnement d’un Ministre de la santé, la détermination et le leadership d’une Directrice générale et la résilience du personnel de la CAMEG. Ses expressions : « le ministre de la santé est heureux de vous avoir » témoignent de sa satisfaction du niveau actuel de la CAMEG. Il n’a pas manqué de saluer l’excellence de la coopération avec les partenaires techniques et financiers qui ont contribué à l’atteinte de tels résultats.

Entre discours et découverte du certificat, la salle de conférences de la CAMEG a été baptisée Christophe DABIRE et le Pr Charlemagne OUEDRAOGO, Ministre de la santé a traduit ses hommages au Premier ministre en offrant un présent au nom de l’équipe de la nationale des Médicaments essentiels génériques.

Cette célébration au-delà d’être un évènement, est un signal fort d’une CAMEG relevée après divers trébuchements ; d’une CAMEG dorénavant orientée satisfaction des besoins réels de santé des populations et surtout d’une CAMEG forte et résolument engagée à maintenir le standard de la qualité. Une nouvelle page s’ouvre certainement pour la CAMEG, cette page aura la configuration du renouvellement continue de l’engagement de chaque acteur de la chaine du médicament et de chaque citoyen Burkinabé.
La CAMEG, la santé pour tous